Publicité

Le déficit commercial de la filière bois est en hausse

Le déficit commercial de la filière bois est en hausse

La filière bois voit son déficit se creuser et atteindre 5,9 milliards d’euros, avec des évolutions contrastées selon les segments de marché.

 

Le déficit commercial de la filière bois française a augmenté de 3 % entre juillet 2015 et juin 2016. Il atteint 5,9 milliards d’euros, selon des données provisoires Agreste. Les exportations totalisent 9,4 milliards d’euros et les importations, 15,3 milliards d’euros.

Les meubles et sièges en bois, les pâtes et papiers-cartons voient leur solde commercial fléchir sous l’effet d’importations en hausse. Pour ce segment, le déficit s’accroît de près de 4 %, et avoisine 4,6 milliards d’euros.

Les produits du travail mécanique du bois, tels que panneaux, contreplaqués, ouvrages de menuiserie, accusent une détérioration ; leur déficit croît de 3 %, et atteint 812 millions d’euros.

Les bois ronds demeurent excédentaires, de 156 millions d’euros, aussi bien pour les grumes de conifères que pour celles de feuillus tempérés. Les exportations de grumes de chêne et de hêtre enregistrent un recul de 15 % et 17 % respectivement. Pour les grumes de conifères, elles restent stables (+ 1 %), tandis que les importations s’érodent (- 5 %). De plus, une tendance à la baisse des importations marque les bois de trituration.

Le solde commercial des sciages de conifères se montre stable, avec un déficit à 440 millions d’euros. Il s’en exporte plus que sur la période précédente (+ %13 %), en lien avec la reprise du secteur du bâtiment.

Les sciages de feuillus tempérés consolident un solde commercial positif, de 96 millions d’euros. Les exportations progressent pour toutes les essences, excepté le hêtre.

Dans l’ensemble, les échanges au sein de l’Union européenne concernent 79 % des importations et 74 % des exportations.

C. C./Forestopic

Publicité

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En naviguant sur ce site, vous acceptez leur utilisation. J’ai compris En savoir plus.