Publicité

Gilles Lhermitte devient président de FSC France

De droite à gauche: Gilles Lhermitte, président de FSC France, Sonia Troadec, ex-présidente, Aurélien Sautière, directeur exécutif de FSC France
Gilles Lhermitte devient président de FSC France

L’organisme de certification forestière FSC France s’est choisi comme président Gilles Lhermitte, du papetier Arjowiggins.

 

Gilles Lhermitte vient d’être désigné président de FSC France, en juin 2017. Il prend la relève de Sonia Troadec, de l’association de consommateurs Familles de France. Élue en 2015 présidente de l’organisation pour 3 ans, elle est appelée à d’autres fonctions en cours de mandat.

Directeur du développement durable chez Arjowiggins Graphic (groupe Sequana), Gilles Lhermitte évolue au sein du groupe papetier depuis une trentaine d’années. Il occupe ce poste depuis 2009. Il était, avant cela, responsable de la qualité, après des débuts en des sites industriels, notamment au sein de l’équipe de recherche et développement à l’usine de Bessé-sur-Braye (Sarthe).

Chimiste de formation, Gilles Lhermitte est membre du conseil d’administration de FSC France depuis 2009.

Un bureau et un vice-président
Le bureau et la vice-présidence de FSC France se composent comme suit :
président : Gilles Lhermitte, Arjowiggins (chambre économique) ;
vice-président : Jean Bakouma, WWF France (chambre environnementale) ;
secrétaire général : Alain Larcher, du Snupfen, syndicat du personnel à l’Office national des forêts (chambre sociale) ;
trésorier : Pierrick Mangeais, chef du marchés bois chez Bois & Matériaux et président de la commission bois tropicaux au sein de l’organisation professionnelle Le Commerce du Bois (chambre économique).

« Sécuriser nos approvisionnements »

Arjowiggins détient la certification FSC pour ses usines (chaîne de contrôle), depuis 2007, afin de mettre en avant un papier qui répond aux critères du recyclé ou dont les fibres vierges proviennent de forêts gérées durablement. Arjowiggins dispose aussi d’une certification PEFC, depuis 2013, pour sa chaîne de contrôle.

« La certification FSC était pour nous une évidence. Car les matières fibreuses représentent plus de 70 % de nos matières premières. Il est important pour nous de sécuriser nos approvisionnements »,

indique Gilles Lhermitte.

Le papetier s’alimente à 60 % en Europe et à 40 % en Amérique du Sud. « Encore trop peu de matières viennent de France et c’est l’une des raisons pour lesquelles nous nous impliquons au sein de FSC », ajoute le responsable.

Les 10 ans de FSC en France

Le mandat d’administrateur et donc de président de Gilles Lhermitte sera remis en jeu lors de l’assemblée générale de 2018, précise-t-on chez FSC.

L’association vient de fêter ses 10 ans en France avec une campagne de promotion. L’année 2017 sera aussi celle de l’adaptation à la France de son référentiel de gestion des forêts.

Chrystelle Carroy/Forestopic

Publicité

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En naviguant sur ce site, vous acceptez leur utilisation. J’ai compris En savoir plus.