Publicité

Extrait de Forêts de France n° 600

Forêts de France fête ses 60 ans!

 

Pour fêter dignement le 600e numéro de Forêts de France, Fransylva, éditeur de la revue, vous propose une rétrospective des faits forestiers qui ont marqué ces dernières décennies. L’occasion de préciser votre culture forestière !

D’ailleurs, le saviez-vous ?

Le souci de rétablir l’équilibre de la balance commerciale ne date pas d’hier : après-guerre, il est nécessaire que la forêt produise plus, notamment pour soutenir la reconstruction. Les plans simples de gestion (PSG) sont ainsi institués par la loi du 6 août 1963 pour impulser une gestion en forêt privée sur les massifs d’au moins 25 ha.

Le Fonds forestier national (FFN) n’a pas toujours financé le reboisement : si, historiquement, il se justifiait et a été efficace – la surface forestière française a crû de 30 % au cours de la seconde moitié du XXe siècle –, une dérive du système a commencé lorsqu’il est sorti de la logique de reconstruction.

• Les pluies acides n’ont pas provoqué de dépérissement de grande ampleur : le phénomène des pluies acides a progressivement fait irruption dans le paysage forestier et politique français au début des années 1980. Malgré la retenue des scientifiques, l’opinion publique s’est alarmée et le sujet est devenu sensible. Les images simplifiées ainsi construites à l’époque conditionnent encore la discussion sur le sujet.

Les Fogefor (formations à la gestion forestière) offrent une progression dans la formation : réunions de vulgarisation, centres d’études techniques et économiques forestières (Cetef), sans parler des formations professionnelles, les forestiers avaient le choix pour se former ! Au sein de cette diversité, les Fogefor, créés en 1985, ont su trouver leur place.

La forêt accueille 40 % des sites Natura 2000 en France : il convient de rester vigilant sur une possible extension des surfaces concernées et sur la justification des contraintes imposées aux gestionnaires d’espaces.

Le Grand Est est la région la plus touchée par les tempêtes de 1999 : Lothar et Martin. En 1999, deux tempêtes extratropicales frappent la France en 48 h, touchant près de 60 % du territoire national, une large bande de la Bretagne à l’Alsace…

Sait-on tirer des leçons de l’histoire forestière ?

La création des PSG, la décennie des pluies acides, la plantation du millionième hectare du FFN, la mobilisation Natura 2000, les tempêtes de 1999, le lancement des Fogefor... En quoi ces évènements ont-ils fait avancer notre sylviculture, développer nos forêts ? Quelles leçons en a-t’on tiré ? Y a t’il eu un avant et un après ?

Pour ce numéro anniversaire, Forêts de France revient sur les articles qui témoignent de ces dates clés au fil de ses 600 numéros, les commente à l’aide d’experts et de documents d’archives. Pour commencer, nous avons demandé à notre ministre, Stéphane Le Foll, d’introduire ces quelques pages pour imaginer à la lumière de la politique forestière qu’il a mise en place, quelle place pourrait être celle de la forêt quand Forêts de France aura 120 ans, c’est à dire en 2077…

Emmanuelle Degoy (Forêts de France)



Bienvenue dans L’Agora,
espace d’expression et de débats des lecteurs et des partenaires éditoriaux de Forestopic.

Pour proposer un article, contactez-nous.

NOUVEAU. Participez à L’Agora+ pour discuter, échanger, sur la forêt, le bois, les arbres : c’est par ici.

Publicité

Recevez toutes les actualités forêt-bois et arbres:

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
9
14
15
16
17
18
23
24
25
26
28
29
30
31

Publicité

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En naviguant sur ce site, vous acceptez leur utilisation.J’ai compris En savoir plus