Publicité

L’Agora

Dans son numéro d’avril 2022, Forêts de France s’intéresse à la première transformation du bois. Le paysage des scieries a considérablement évolué en 50 ans. Majoritaires en nombre mais de taille modeste, les scieries de feuillus ont fait de gros efforts de modernisation pour alimenter des marchés variés et dynamiques à l’export. Et le tissu de scieries industrielles est dominé par de grosses entreprises de plus en plus productives, innovantes et orientées vers les marchés de la construction.

Cette région de l’Ouest n’est certes pas la plus forestière de France. Il ne faut pas pour autant négliger son couvert végétal de 400 000 hectares qui assure le lien entre des territoires essentiellement ruraux. Une force active protège la forêt ligérienne : ses propriétaires, hommes et femmes, qui œuvrent à son entretien et à son développement. Ces acteurs, ainsi qu’une industrie du bois dynamique, sont à découvrir dans le numéro de mars 2022 de Forêts de France.

La biomasse solide est aujourd’hui en France la première énergie renouvelable productrice de chaleur. Une position qu’elle doit consolider d’ici à 2030, selon les objectifs fixés par les pouvoirs publics. Mais, cela ne va pas de soi pour tout le monde. Le bois énergie est la cible de « mauvais procès » au nom de la pollution et de la déforestation. Si la filière possède de solides arguments pour contrer ces accusations, elle doit aussi continuer à se structurer pour mobiliser les propriétaires forestiers et organiser une exploitation de plus en plus raisonnée de la biomasse en forêt. Des enjeux développés dans le dossier de Forêts de France de janvier-février 2022.

Planter des arbres ou constater l’arrivée d’une régénération naturelle de la forêt n’est pas une fin en soi. C’est le début d’une aventure qui comporte de nombreuses inconnues. Pour assurer le bon démarrage de ces plants ou autres semis naturels, le propriétaire forestier doit, les premières années, lutter contre une végétation concurrente aux multiples facettes. Dans son dossier de décembre 2021, la revue Forêts de France présente les enjeux des entretiens, les pièges à déjouer, les outils et techniques offrant de bons résultats.

Les agriculteurs ont remis au goût du jour les circuits courts, une pratique qui consiste à vendre ses produits à des consommateurs de proximité. Dans une société où les échanges sont de plus en plus virtuels, ces méthodes de commercialisation créent du lien et restaurent la confiance dans le producteur. La forêt et ses produits ligneux n’échappent pas à ce phénomène auquel Forêts de France consacre son dossier de novembre 2021.


Bienvenue dans L’Agora,
espace d’expression et de débats des lecteurs et des partenaires éditoriaux de Forestopic.

Pour proposer un article, contactez-nous.

Grivoiseries
Rubrique humoristique et satirique de la forêt et du bois



Publicité

Recevez toutes les actualités forêt-bois et arbres:

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Publicité