Publicité

Hyperion, la tour en bois qui peut en cacher une autre à Bordeaux Euratlantique

Hyperion, la tour en bois qui peut en cacher une autre à Bordeaux Euratlantique

Au moins une tour en bois doit voir le jour sur le périmètre de Bordeaux Euratlantique.

 

L’établissement public d’aménagement Bordeaux Euratlantique vient de désigner les lauréats de son appel à projets lancé en juillet 2015 et comprenant la réalisation de logements de belle hauteur, en structure primaire bois.

Le premier projet lauréat, Hyperion, comprend une tour à ossature bois de 57 mètres de haut, sur 18 niveaux. Piloté par Eiffage, le projet Hyperion associe Woodeum, le bailleur social Clairsienne, l’architecte Jean-Paul Viguier, Atlantique Aménagement (groupe 3F). Lamecol, société active dans la construction bois, est également partie prenante. La livraison d’Hyperion est prévue pour début 2020.

Woodeum indique qu’Hyperion sollicite « la légèreté et la rigidité du bois massif CLT*, combinée à la résistance du bois lamellé-collé et du lamibois ». Cette future tour entend décrocher le nouveau label Bâtiment bas carbone (BBCA). Sa construction va nécessiter 1 400 mètres cubes de bois massif, provenant en partie de la forêt landaise.

L’autre lauréat, Silva, arrivé second, doit réadapter sa proposition. Son projet initial comportait une tour avec une structure primaire « à plus de 80 % de bois ». Silva fait intervenir notamment Kaufman & Broad, les entreprises de construction bois Techniwood, Integral Bois System, Sacba et Elioth (groupe Egis), Art&Build, Studio Bellecour.

La rédaction/Forestopic

* CLT : bois lamellé-croisé (de l’anglais Cross Laminated Timber).


Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En naviguant sur ce site, vous acceptez leur utilisation.J’ai compris En savoir plus