La forêt privée s’affirme dans la production de grumes à merrains pour les tonneliers

Chênes abattus, façonnés et triés par la coopérative forestière Unisylva et présentés en forêt de Cheverny
La forêt privée s’affirme dans la production de grumes à merrains pour les tonneliers

En termes de production de bois, c’est la star des chênaies en ce qu’elle se destine à un marché du luxe. Par tradition, la grume qui sert à fabriquer les tonneaux provient des forêts domaniales. Aujourd’hui, les tonneliers s’intéressent aussi aux forêts privées où les prix d’échange peuvent talonner ceux des massifs publics.

 

Cette partie de l’article est réservée à nos abonnés.
Vous êtes abonné ? 

Accédez à votre espace personnel :

 
• Vous n’êtes pas encore abonné ? Veuillez cliquer ici pour souscrire à une formule d’abonnement afin de consulter l’intégralité de cet article et tous nos contenus forêt, bois, arbre hors forêt.

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité