Différentes essences sont testées pour analyser leur comportement dans des situations variées (crédit photo: Sylvain Gaudin/CNPF)

Renouveler les forêts du Grand Est après les dépérissements

 

Comment renouveler les peuplements forestiers dépérissants de la région Grand Est ? Quels sont les diagnostics à établir au préalable ? Quelle place accorder aux différentes essences feuillues et résineuses déjà présentes ? Faut-il en envisager d’en introduire de nouvelles ? Telles sont les thématiques abordées dans le dossier du n° 2 de la revue Forêt & Innovation. 

Le Grand Est est la quatrième région forestière de France. Ainsi, 33 % de ses surfaces sont recouvertes de forêts, avec un taux de boisement contrasté selon les départements. Il est de 50 % dans les Vosges, mais tombe à 19 % dans la Marne.

Au cours de ces cinq dernières années, les évolutions du climat ont eu un lourd impact sur de nombreuses forêts avec, dans les mois et années à venir, un pronostic assez sombre pour une partie d’entre elles. Les grosses chaleurs, associées au déficit hydrique, ont rendu les arbres plus sensibles aux agents parasitaires.

Une base de données sur les coupes de bois

Le recensement des déclarations de coupes (d’urgence, dérogatoires, sous régime administratif) dans les forêts privées à plan simple de gestion (PSG) a permis de créer une base de données sur 5 ans. La forte progression des demandes traduit la situation. Le nombre de coupes instruites par la délégation Grand Est du Centre national de la propriété forestière (CNPF) a été multiplié par quatre, passant de 100 à quasiment 400 demandes sur une période de 4 ans.

Les coupes rases constituent 82 % des coupes sanitaires. Elles représentent une surface cumulée de 8 340 hectares et un volume mobilisé de 1,5 million de m³ de bois. Ces coupes rases concernent, pour 74 % d’entre elles, des peuplements touchés par les scolytes, soit 89 % de la surface exploitée (7 450 hectares) et 93 % du volume de bois mobilisé (1,38 million de m³). Les peuplements contaminés par la chalarose représentent 12 % des demandes, 7 % de la surface et 3 % du volume. La part restante est répartie entre diverses essences comme le sapin, le hêtre et le chêne.

Dix essences testées par le programme FuturForEst

Ces abattages de bois touchés par les crises sanitaires ont pour conséquence la nécessité de replanter, en tenant compte pour cela des évolutions du climat, en cours et surtout à venir.

Pour cela, l’observation des sols, par la création de fosses pédologiques, est un préalable à toute reconstitution. Elle permet de déterminer quelles pourraient être les espèces d’arbres les mieux adaptées. Pour mieux analyser comment différentes essences pourraient être utilisées, en complément d’un premier travail d’inventaire des essences « atypiques » déjà introduites en région, les forestiers publics et privés se sont associés dans le cadre du programme FuturForEst pour tester, à petite échelle et de manière encadrée, comment dix essences allochtones pourraient à l’avenir être utilisées. Soixante-dix parcelles expérimentales ont été mises en place. Ces dix essences seront évaluées quant à leurs performances dans un contexte climatique changeant. Ce travail s’accompagne d’un suivi sylvicole, afin de pouvoir par la suite délivrer des conseils sur les itinéraires de gestion de la forêt. À plus long terme, la qualité des bois sera évaluée.

Le grand défi est de trouver les essences qui seront adaptées à la fois aux hivers d’« hier », mais également aux étés très secs de « demain », tout en produisant le bois dont les caractéristiques répondront aux attentes des industries. La réussite du renouvellement des peuplements sinistrés dépendra aussi largement de l’impérative nécessité de traiter collectivement le problème majeur lié au déséquilibre sylvo-cynégétique.

Bonne lecture !

François d’Alteroche (Forêt & Innovation)



Bienvenue dans L’Agora,
espace d’expression et de débats.
Les avis exprimés dans L’Agora ne reflètent pas la position de la rédaction de Forestopic.

Pour proposer un article, contactez-nous.

Grivoiseries
Rubrique humoristique et satirique de la forêt et du bois


Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5