Publicité

Mortalité «historique» parmi les arbres de Californie, touchée par la sécheresse

Photos aérienne de forêts nationales dépérissant en Californie, août 2016
Mortalité «historique» parmi les arbres de Californie, touchée par la sécheresse

Plus de 100 millions d’arbres ont succombé depuis 2010 en Californie, selon le service états-unien des Forêts. La région est en proie à une sécheresse sévère depuis 5 ans.

 

C’est l’hécatombe parmi les arbres forestiers de Californie, touchée par la sécheresse. Le service états-unien des Forêts vient d’identifier 36 millions d’arbres morts supplémentaires, depuis sa dernière campagne aérienne de mai 2016.

Cette mortalité touche 62 millions d’arbres pour la seule année 2016, et plus de 102 millions depuis 2010 sur environ 3 millions d’hectares de forêts. C’est un « niveau historique », selon le service des Forêts. Des millions d’autres arbres sont affaiblis et susceptibles de trépasser dans les mois ou les années à venir.

Le secrétaire à l’Agriculture, Tom Vilsack, s’inquiète des conséquences de ce dépérissement :

« Ces arbres morts et mourants continuent à augmenter le risque incendie, compliquent nos efforts pour répondre avec sécurité et efficacité aux feux quand ils surviennent, et représentent un ensemble de menaces pour la vie et les biens à travers la Californie »,

a-t-il signalé dans un communiqué.

Et de déplorer un budget de « court-terme », où les ressources allouées à la lutte contre les incendies sont en hausse, alors que la manne dédiée à la restauration et à la santé des forêts se réduit. Or, cette dernière approche pourrait contribuer à rendre les massifs forestiers plus résilients. En 2015, la gestion des incendies a consommé 56 % du budget dédié aux forêts.

La sécheresse sévère, qui touche la Californie depuis 5 années consécutives, agit en conjonction avec une hausse des températures et une progression des attaques de scolytes.

La rédaction/Forestopic

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité