Quatre-vingt députés et près de cinquante sénateurs veulent réfréner «l’engrillagement des forêts»

L’engrillagement d’espaces forestiers progresserait en France (photo: droits réservés)
Quatre-vingt députés et près de cinquante sénateurs veulent réfréner «l’engrillagement des forêts»

Les parlementaires s’indignent d’une pratique qu’ils jugent néfaste à la biodiversité et aux écosystèmes, ainsi qu’au bien-être animal, à la beauté des paysages, voire à la lutte contre les feux de forêts.

 

Cette partie de l’article est réservée à nos abonnés.
Vous êtes abonné ? 

Accédez à votre espace personnel :

 
• Vous n’êtes pas encore abonné ? Veuillez cliquer ici pour souscrire à une formule d’abonnement afin de consulter l’intégralité de cet article et tous nos contenus forêt, bois, arbre hors forêt.
Regardez la vidéo où des abonnés témoignent, ainsi que ce bonus !

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité