Les forêts de protection ouvertes aux fouilles archéologiques et à l’exploitation de gypse (décret)

Le massif forestier de Saint-Germain-en-Laye fait l’objet d’une procédure en cours, en vue de son classement en forêt de protection
Les forêts de protection ouvertes aux fouilles archéologiques et à l’exploitation de gypse (décret)

Un décret rend possible les activités archéologiques et celles liées à l’extraction de gypse dans les massifs classés « forêts de protection ». Le gouvernement a réaménagé le projet de décret initial pour le rendre plus restrictif.

 

Cette partie de l’article est réservée à nos abonnés.
Vous êtes abonné ? 

Accédez à votre espace personnel :

 
• Vous n’êtes pas encore abonné ? Veuillez cliquer ici pour souscrire à une formule d’abonnement afin de consulter l’intégralité de cet article et tous nos contenus forêt, bois, arbre hors forêt.

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité