Des communes d’Aquitaine veulent gérer leur forêt sans l’ONF et le font savoir au Premier ministre

Les maires de 18 communes revendiquent «le droit à la libre administration de leur forêt»
Des communes d’Aquitaine veulent gérer leur forêt sans l’ONF et le font savoir au Premier ministre

La colère et l’inquiétude règnent parmi des communes forestières de Gironde et des Landes. Dix-huit d’entre elles écrivent au Premier ministre pour demander l’application de documents de gestion durable hors du régime forestier. Et s’inquiètent d’évolutions au sein de l’Office national des forêts.

 

Cette partie de l’article est réservée à nos abonnés.
Vous êtes abonné ? 

Accédez à votre espace personnel :

 
• Vous n’êtes pas encore abonné ? Veuillez cliquer ici pour souscrire à une formule d’abonnement afin de consulter l’intégralité de cet article et tous nos contenus forêt, bois, arbre hors forêt.

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité