Publicité

Formations forêt-bois: du nouveau avec un master, deux MOOC et deux projets Erasmus+

Formation de formateurs forestiers EduTrainer (photo: droits réservés)
Formations forêt-bois: du nouveau avec un master, deux MOOC et deux projets Erasmus+

Des initiatives bourgeonnent pour les formations forêt-bois. Elles vont des sciences dubois à la compréhension de ce qu’est une forêt et ce qu’elle apporte, en passant par la professionnalisation d’activités de type bains de forêt.

 

La faculté des sciences de l’université de Montpellier s’apprête à accueillir, en septembre 2021, la première promotion du master « sciences du bois ». Cette formation de niveau Bac+5 se veut transversale et interdisciplinaire. Elle aborde le bois depuis l’arbre jusqu’au matériau ou à la molécule, pour permettre « la conception de produits ou services bois innovants et compétitifs dans une logique de développement durable ».

AgroParisTech lance, le 3 mai 2021, « le premier MOOC sur la gestion forestière »*. Pendant cinq semaines, ce MOOC ou « formation en ligne ouverte à tous » explore ce qu’est une forêt, ce qu’elle apporte, les interventions humaines qui s’y opèrent, l’utilisation durable du bois, les enjeux d’innovation en forêt. Une évaluation hebdomadaire rythme ce cours gratuit, accessible via la plateforme fun-mooc.fr. Avant la délivrance d’un certificat final en cas de succès, les participants ont l’occasion de participer à un « challenge », un travail créatif pouvant déboucher plus tard sur des innovations ouvertes ou des sciences participatives.

Le MOOC « Comprendre la gestion forestière » s’adresse au grand public, aux acteurs de l’industrie du bois ou de la « finance verte », comme aux spécialistes qui peuvent y trouver une prise de recul. « Vous ne verrez plus la forêt de la même façon », assure Meriem Fournier, présidente d’Inrae Grand Est-Nancy, et l’une des deux responsables pédagogiques du MOOC avec Myriam Legay, directrice d’AgroParisTech-Nancy. Rien à voir avec les modules de « Je me forme pour mes bois » qui entrent dans les pratiques forestières.

« Il sera possible de consulter les quiz et les vidéos en dehors des périodes du MOOC, mais alors sans le suivi pédagogique », ajoute Meriem Fournier.

Dans un domaine proche, il existe aussi le MOOC « Anatomie du bois » ; disponible sur la même plateforme, il est animé par Marie-Christine Trouy, maître de conférences à l’université de Lorraine et enseignante à l’École nationale supérieure des technologies et industries du bois (Enstib).

AgroParisTech ouvre, de plus, le MOOC « Sol et climat »**, là aussi sur fun-mooc.fr. Coordonné par les chercheuses Claire Chenu (AgroParisTech-Inrae) et Tiphaine Chevallier (Institut de recherche pour le développement, IRD), le cours traite, sur six semaines, des liens entre les sols et le cycle global du carbone en forêt et en agriculture.

Le centre forestier de Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), basé à La Bastide des Jourdans, a commencé la formation de formateurs forestiers avec, à la clé, un certificat commun au niveau européen. La formation s’adresse aux personnes disposant déjà d’une qualification ou d’une expérience professionnelles dans la forêt ou l’arboristerie, l’élagage, et elle se concentre sur les méthodes de transmission des savoirs, en intégrant une culture de la sécurité et de la prévention des risques. C’est l’aboutissement du projet Forestry EduTrainer, financé par le programme européen Erasmus+ et dont le centre de PACA opère les formations pour la zone francophone.

• Le centre de La Bastide des Jourdans est aussi actif au sein du projet Forests for Health, « forêts pour la santé », démarré fin 2020 et pour 3 ans, sous la bannière d’Erasmus+.

Christian Salvignol, directeur du centre, présente :

« Forests for Health vise à construire un programme de formation pour des coachs forêt et santé qui auront une double compétence sur la forêt, sa gestion durable d’une part et ses bénéfices pour la santé d’autre part. C’est un nouveau métier qui pourrait apporter de nouvelles ressources financières aux forêts publiques et privées. »

Ainsi, l’approche ne s’intéresse pas qu’aux « bains de forêt » et autres séances de sylvothérapie. Elle ambitionne aussi de sensibiliser le public à « la chose forestière ». Le cursus, de type formation continue, en cours d’élaboration, associe une variété de partenaires, comme le centre de recherche autrichien sur la forêt BFW, l’Institut irlandais de thérapie forestière (FTI), le Centre des sciences et des technologies forestières de Catalogne (CTFC) ou l’organisme belge de formation Inverde.

C. C./Forestopic

* Le MOOC « Comprendre la gestion forestière » a pour financeurs la région Grand Est et le laboratoire d’excellence LabEx Arbre et, pour partenaires, AgroParisTech, l’Office national des forêts (ONF), l’Inrae, le groupement d’intérêt public pour l’emploi forêt-bois (GIP Itefob) impulsé par les deux collectivités PETR Épinal et Remiremont.

* Le Mooc « Sol et climat » est issu d’un partenariat avec l'Ademe, l’Inrae, l’Institut Agro de Montpellier SupAgro, l’IRD, la FAO, le Cirad, le Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (CEA, CNRS, UPS, UVQS), sous une coordination d’AgroParisTech et Agreenium, avec des financements de l’Ademe et de la Fondation Avril.

Mis à jour le 2 avril 2021

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité