Un supermarché à Épinal, premier bâtiment labellisé «Bois de France»

Supermarché à structure et bardage bois de Lidl, à Épinal (photo: droits réservés)
Un supermarché à Épinal, premier bâtiment labellisé «Bois de France»

Un supermarché Lidl en bois ouvre ses portes à Épinal, la ville vosgienne qui s’affiche comme la « capitale du bois ». Sapin, épicéa, douglas, composent le bâtiment commercial.

 

La chaîne allemande Lidl vient d’ouvrir, le 15 mars 2022 à Épinal (Grand Est), son premier supermarché en bois. C’est aussi le premier bâtiment portant le label « Bois de France », lequel vise à garantir que le matériau fibreux a poussé en France et à été transformé dans le pays.

Le chantier a fait intervenir deux filiales de Vinci Construction, CBI, entreprise générale qui réalise des bâtiments industriels et commerciaux, et Arbonis, spécialisé dans la conception et construction bois, qui opère notamment en tant que charpentier. L’opération a sollicité plusieurs scieries, le vosgien Mandray, le jurassien Chauvin et le vendéen Piveteaubois.

Avec 1 394 m² de surface commerciale sur un total de 2 000 m², le magasin comporte 465 m3 de bois labellisé « Bois de France », soit 95 % du bois utilisé dans l’ouvrage.

Ainsi, la structure du bâtiment, murs et charpente, se constitue de 460 m3 de sapin et d’épicéa du Jura et des Vosges ; et 5 m3 de douglas forment le bardage.

Les murs et les toitures sont en bois lamellé-croisé (ou CLT, pour Cross Laminated Timber), et la charpente et les poteaux, en bois lamellé-collé. Arbonis met en avant l’Arbodal, sa marque de dalles en bois coupe-feu, conçues pour les planchers et les supports de couverture des bâtiments.

Vue intérieure du supermarché en bois de Lidl à Épinal (photo: droits réservés)
Vue intérieure du supermarché en bois de Lidl à Épinal (photo: droits réservés)

L’usine Arbonis de Verosvres, en Bourgogne-Franche-Comté, a fabriqué le lamellé-collé (poutres et poteaux) et l’Arbodal. Piveteaubois a fourni le CLT. La production et le découpage du bardage a eu lieu dans les Vosges. Le montage s’est effectué sur site.

Arbonis indique mener démarche pour « labelliser une partie de sa production “Bois de France” et construire un réseau de partenaires fournisseurs bois sur le territoire », notamment dans la perspective de la réglementation environnementale RE2020, dans la même veine que le groupe Bouygues.

Par ailleurs équipé de 900 m² de panneaux photovoltaïques installés en toiture, le supermarché vise aussi le label de bâtiment bas-carbone BBCA.

Le point de vente a vu le jour, en lien avec la déconstruction d’une ancienne imprimerie. La réutilisation sur site de 6 000 tonnes de matériaux issus de la démolition ont servi à l’édification de la plateforme et de la voirie.

C. C./Forestopic

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité