Promis par le gouvernement, le groupe de travail sur le bois énergie se fait attendre malgré des enjeux pressants

Arnaud Leroy, président de l’Ademe, l’un des intervenants de la journée bois énergie 2021. En vignette, Jean-Louis Bal, président du Syndicat des énergies renouvelables (copie d’écran de la journée bois énergie 2021 organisée en vidéoconférence)
Promis par le gouvernement, le groupe de travail sur le bois énergie se fait attendre malgré des enjeux pressants

Les professionnels du bois énergie continuent à demander un espace de dialogue avec le gouvernement et son administration. Les sujets à discuter, voire à arbitrer, s’accumulent.

 

Cette partie de l’article est réservée à nos abonnés.
Vous êtes abonné ? 

Accédez à votre espace personnel :

 
• Vous n’êtes pas encore abonné ? Veuillez cliquer ici pour souscrire à une formule d’abonnement afin de consulter l’intégralité de cet article et tous nos contenus forêt, bois, arbre hors forêt.
Regardez la vidéo où des abonnés témoignent !

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité