Des lendemains qui déchantent pour le bois énergie après les prises de position du gouvernement?

Gabriel Attal, lors de son discours de politique générale à l’Assemblée nationale, le 30 janvier 2024 (crédit photo: Assemblée nationale, copie d’écran)
Des lendemains qui déchantent pour le bois énergie après les prises de position du gouvernement?

Des vents contraires soufflent sur le bois énergie. Des voix pointent une absence de visibilité ou expriment des craintes quant à une possible redistribution des usages considérés comme prioritaires.

 

La suite de cet article est réservée à nos abonnés.

Vous êtes abonné ?

Saississez vos identifiants :

 

• Vous n’êtes pas encore abonné ?
Veuillez cliquer ici pour souscrire à une formule d’abonnement afin de consulter l’intégralité de cet article et tous nos contenus forêt, bois, arbre hors forêt.
Regardez la vidéo où des abonnés témoignent, ainsi que ce bonus !

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.