Publicité

Bois énergie: la bûche s’adapte aux appareils de nouvelle génération

Bois énergie: la bûche s’adapte aux appareils de nouvelle génération

France Bois Bûche revoit son cahier des charges pour intégrer une nouvelle catégorie de bois, adaptée aux appareils de chauffage à haut rendement.

 

Si les poêles montent en gamme, le bois de chauffage doit leur emboîter le pas. Ainsi, France Bois Bûche intègre une nouvelle classe de bois « extra sec » à son cahier des charges.

Ce bois « extra sec » se veut une réponse aux appareils de chauffage récents à haut rendement. L’humidité du bois a un impact sur le pouvoir calorifique du combustible et donc sur les performances énergétiques du poêle.

La marque de qualité France Bois Bûche comprend désormais quatre catégories pour les bûches livrées, classées selon leur humidité – pouvant varier selon les régions.

Catégorie de bois

Taux d’humidité

Bois extra sec

≤ 18 %

Bois sec

> 18 % à < 25 %

Bois mi-sec

25 à 35 %

Bois vert

> 35 %

Les entreprises qui commercialisent des lots estampillés « France Bois Bûche » s’engagent aussi sur la provenance des bois, sur la gestion durable des forêts françaises dont ils sont issus, ainsi que sur les essences utilisées, le conditionnement et la dimension des bûches.

Lancée en 2010, sous l’égide de France Bois Régions (FBR) et du Syndicat national du bois de chauffage (SNBC), la marque collective rassemble aujourd’hui plus de 200 entreprises.

C. C./Forestopic

Sur le même sujet : Bois-énergie: se chauffer plus en émettant moins de particules (Damien Mathon, SER)

Reproduction interdite.

Publicité

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En naviguant sur ce site, vous acceptez leur utilisation.J’ai compris En savoir plus