Vive émotion après une attaque ciblant l’ONF

Vive émotion après une attaque ciblant l’ONF

Les revendications anarchistes suite à l’incendie de locaux de l’Office national des forêts (ONF) suscitent une incompréhension, accompagnée de messages de soutien aux agents forestiers.

 

Les locaux de l’ONF à Aubenas (Auvergne-Rhône-Alpes) ont subi un incendie nocturne début octobre 2020, revendiqué sur un blog anarchiste. Une affaire révélée par France Bleu Drôme Ardèche.

Nos confrères ont identifié de telles revendications sur le site Internet Attaque. Le texte est toutefois reproduit sur plusieurs sites Web et est apparemment signé par Indymedia Nantes, l’une des plateformes ayant publié le texte en question – l’anthropologue Biella Coleman définit Indymedia comme « un réseau de centres de médias activistes aux affiliations multiples » et mondial, dans un article publié par la revue Multitudes.

Les revendications de l’attaque d’Aubenas pointent notamment le « contrôle » des forêts, le fait que les forêts doivent être « entretenues » ou « nettoyées », les arbres plantés « en rangs », et autres coupes à blanc.

Les réactions ne se sont pas fait attendre, en particulier sur le réseau Twitter, mêlant incompréhension et messages de soutien à l’ONF.

C. C./Forestopic

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité