En pleine crise de l’immobilier, le marché des grandes forêts est florissant

Forêt de Montredon, acquise par France Valley (photo: droits réservés)
En pleine crise de l’immobilier, le marché des grandes forêts est florissant

Si les plus petites forêts semblent encaisser un moindre enthousiasme sur le marché du bois sur pied, les grands massifs ne connaissent pas la crise et trouvent même de nouvelles vocations émergentes.

 

La suite de cet article est réservée à nos abonnés.

Vous êtes abonné ?

Saississez vos identifiants :

 

• Vous n’êtes pas encore abonné ?
Veuillez cliquer ici pour souscrire à une formule d’abonnement afin de consulter l’intégralité de cet article et tous nos contenus forêt, bois, arbre hors forêt.
Regardez la vidéo où des abonnés témoignent, ainsi que ce bonus !

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.