Quatre sylviculteurs primés au Forum Forêt

Concours du Sylviculteur 2016
Quatre sylviculteurs primés au Forum Forêt

Le Forum Forêt a remis le prix du sylviculteur 2016 à quatre lauréats. Ce concours vise à récompenser les pratiques vertueuses en forêt dans quatre catégories, social, jeunesse, mobilisateur et innovation.

Le Forum Forêt a remis le prix du sylviculteur 2016 à quatre lauréats, le 15 avril 2016, à Paris. La remise des prix s’est déroulée lors de la conférence de restitution du Forum Forêt, un événement qui s’est déroulé sur cinq mois à l’occasion de la COP21, conférence internationale sur le climat.

Avec le concours du sylviculteur, le Forum Forêt, initié par la Fédération des syndicats des forestiers privés (Fransylva) et le Centre national de la propriété forestière (CNPF), a voulu récompenser les bonnes pratiques en forêt.

Bertrand Monthuir, distingué dans la catégorie « Social », a créé un site de 15 cabanes dans les arbres et sur l’eau, au Domaine du Bois Landry, en Eure-et-Loir. Il y propose des séjours pour des citadins en mal de nature.

Son objectif ? « Sensibiliser le grand public au fait qu’il est possible de concilier production forestière, régulation cynégétique et préservation de la biodiversité », a-t-il précisé. Le site représente 10 emplois, avec l’ambition d’« en créer des dizaines d’autres ».

Xavier Juchet, lauréat de la catégorie « Jeunesse », travaille sur la valorisation d’une petite parcelle en Pays-de-la-Loire, avec le cormier, une essence précieuse.

Il a planté 550 cormiers provenant de diverses origines géographiques, sur une surface d’un peu plus d’1 hectare. Son projet, initié en 2011, est susceptible d’aboutir à la création d’un verger à graines, en sélectionnant les origines géographiques qui auront donné les arbres les plus dynamiques sur un terrain difficile, sableux.

Marie-Thérèse Fleury, sélectionnée dans la catégorie « Mobilisateur », mène des actions en Loir-et-Cher pour aider les propriétaires forestiers à valoriser leur bois, y compris en bois-énergie, avec « la volonté d’ouvrir la forêt aux expérimentations ».

Alexis Ducousso est récompensé la catégorie « Innovation » pour une restauration de peuplements forestiers dans la Somme, tendant à rapprocher les enjeux économiques, sociologiques, écologiques. Le projet de ce forestier, par ailleurs ingénieur de recherche à l’INRA, s’inscrit aussi dans l’adaptation au changement climatique.

Après cette première édition 2016 du Concours du sylviculteur, l’agence événementielle Ohwood, avec l’appui de Fransylva, projette de prendre le relai pour renouveler l’expérience tous les ans.

La rédaction/Forestopic

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité