Publicité

Des innovateurs de la forêt et du bois récompensés par l’Académie d’agriculture en 2017

Forêt, sciages
Des innovateurs de la forêt et du bois récompensés par l’Académie d’agriculture en 2017

Pour son palmarès 2017, l’Académie d’agriculture récompense des produits innovants en bois, aussi bien que des travaux sur le bois énergie ou les sols forestiers.

 

C’est la saison des honneurs à l’Académie d’agriculture de France. L’institution a sélectionné la mouture 2017 des prix et médailles qu’elle décerne à des entreprises, chercheurs ou encore étudiants, notamment dans le domaine de la forêt et du bois.

Le trophée Jean-Paul Lanly récompense des acteurs qui innovent, tout en contribuant à l’accroissement de la consommation de bois français. L’édition 2017 compte deux lauréats :

Tertu Equipements, dans la catégorie « petites entreprises ». Cette société trentenaire, basée dans l’Orne (Normandie), affiche une expertise dans le bois de douglas. Ce sont ses glissières de sécurité bois-métal, se destinant à 40 % à l’export, qui ont retenu l’attention de l’Académie. De plus, Tertu Equipements utilise la simulation informatique pour tester ces dispositifs routiers et para-routiers, dans le cadre d’un programme soutenu par des aides régionales et européennes (Feder) ;

Bois et Sciages de Sougy (catégorie des moyennes et grandes entreprises). Cette entité du groupe Monnet-Seve, située dans la Nièvre (Bourgogne-Franche-Comté), est primée pour son PLX, que l’entreprise décrit comme un « panneau lamellé-croisé [CLT], panneau structurel en bois massif contrecollé-croisé », fabriqué à partir d’épicéa ou de douglas provenant du Morvan, du Massif central, des Alpes ou du Jura.

La médaille d’or 2017, qui vise à valoriser une carrière, revient notamment à Jean-Michel Carnus. Chercheur à l’INRA-Bordeaux Aquitaine (campus forêt-bois), il est distingué pour son action à l’international et dans la filière forêt-bois.

Se voient remettre la médaille de vermeil :
Claude Bréchet, chercheur à l’INRA-Nancy Grand Est, pour ses travaux relatifs à la spectrométrie dans le cadre de la plateforme d’écologie nancéienne ;
Olivier Picard, directeur recherche développement innovation à l’Institut pour le développement forestier (IDF-CNPF). Il se voit notamment salué pour « sa maîtrise d’une palette variée de thématiques et sa faculté d’intégration de ces dernières au profit d’une gestion forestière durable et multifonctionnelle adaptée à la forêt privée ».

La médaille d’argent est dédiée aux thèses. Notamment, pour 2017, à la thèse soutenue fin 2016 par Benoît Brandelet (Enstib*, Lermab) sur la caractérisation physico-chimique des particules issues du chauffage domestique au bois. Selon une note de lecture de Xavier Deglise, membre correspondant de l’Académie d’Agriculture, ces travaux font progresser les connaissances sur l’impact environnemental du chauffage au bois et permettent « de développer des procédés innovants de filtration ».

Parmi les mémoires de fin d’études distingués par la fondation Xavier Bernard en 2017, figure celui de Camille Queinnec, de l’École supérieure du bois (ESB), portant sur la restauration minérale des sols forestiers bretons (amendement, fertilisation), et disponible en ligne.

Les trophées Jean-Paul Lanly 2017 doivent être remis le 13 septembre 2017 à Bordeaux, lors du congrès Woodrise, dédié aux immeubles bois de moyenne et grande hauteur. Quant aux médailles, l’Académie prévoit de les décerner le 28 septembre 2017, au ministère de l’Agriculture (salle Gambetta), à l’occasion de la séance de rentrée.

Chrystelle Carroy/Forestopic

* Enstib : École nationale supérieure des technologies et industries du bois.

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En naviguant sur ce site, vous acceptez leur utilisation.J’ai compris En savoir plus