Publicité

Recherche et innovation forêt-bois: la sélection 2018 de l’Académie d’agriculture

Christophe Février, président de Brugère, avec Jean Paul Lanly, créateur du Trophée Lanly
Recherche et innovation forêt-bois: la sélection 2018 de l’Académie d’agriculture

Produits sur mesure en bois, portail Web sur la santé des plantes ou encore stratégie de communication forestière, ont retenu l’attention de la société savante en 2018.

 

L’Académie française d’agriculture vient de remettre ses prix et médailles pour 2018.

Le Trophée Jean-Paul Lanly distingue les entreprises ou organismes qui valorisent de plus en plus de bois français et de manière innovante. Il est décerné, cette année, à deux sociétés implantées en Bourgogne-Franche-Comté et, par ailleurs, exportatrices :

– le groupe Ducerf, avec ses trois scieries, qui transforme 50 000 m3 de grumes par an, en majorité du chêne. À ses capacités de pré-séchage et de séchage, de traitement du bois par haute température (THT), s’ajoute un partenariat, depuis 2014, avec la start-up I-Tech-Bois pour la création de parements bois sur mesure des façades de bâtiment, en vue de l’isolation par l’extérieur. Le groupe emploie 160 collaborateurs ;

Brugère (groupe Les Manufactures Février), spécialiste du déroulage du hêtre. La société se voit distinguée pour ses lignes de production automatisées et comme étant « le seul fabricant national à proposer des panneaux sur mesure » destinés à l’industrie, à la construction, l’agencement ou encore à l’ameublement et aux parquets. Avec 220 salariés et un chiffre d’affaires qui devrait atteindre 23 millions d’euros en 2018, elle entend passer de 40 000 m3 à 60 000 m3 de bois déroulés en 2019 et recruter 26 personnes. Par ailleurs, Brugère a initié en 2015, avec l’école Arts et Métiers ParisTech de Cluny, l’unité de recherche « Bourgogne placage innovation », visant à développer de nouvelles applications pour le hêtre.

Parmi les récipiendaires de la médaille d’or 2018, qui vise à couronner une carrière, figurent :
Dominique Blancard, chercheur à l’INRA, « pour le développement d’outils modernes et pédagogiques d’identification des maladies des plantes », dont les arbres. Avec son équipe, il est à l’origine du portail Web et encyclopédique e-Phytia et d’applications mobiles ;
Erwin Dreyer, directeur de recherche à l’INRA, « pour l’importance de ses travaux sur l’adaptation des arbres forestiers aux contraintes hydriques et sa contribution décisive au développement d’un pôle de recherche, enseignement supérieur et innovation sur la forêt et le bois en Lorraine, reconnu à l’international » ;
Jean-Paul Laclau, scientifique au Cirad, pour ses recherches sur le fonctionnement hydro-biogéochimique des plantations forestières intensives.

Christian Ginisty, ingénieur de recherche et correspondant forêt d’Irstea, reçoit une médaille de vermeil. Les académiciens saluent ce « spécialiste de sylviculture et très bon connaisseur de la filière forêt-bois ».

Une médaille d’argent revient à Julie Matagne, récompensant sa thèse Littératie médiatique et environnement, évaluation de l’autonomie cognitive des jeunes envers les médias traitant des forêts. « Ce travail pionnier dans le domaine de la forêt débouche sur de nombreuses perspectives d’application », note l’Académie d’agriculture. Julie Matagne, de l’université de Louvain (Belgique), interroge les représentations sociales et la compréhension par les jeunes des messages médiatiques forestiers. « Les acteurs forestiers doivent refuser d’appliquer les techniques non transparentes de la publicité qui s’opposent à une construction critique de ses propres connaissances », préconise-t-elle.

Sur une thématique touchant aux arbres urbains et ruraux, Anaïs Bertin, d’AgroParisTech-Nancy, compte parmi les nominés du prix de mémoire de fin d'études de la fondation Xavier Bernard. Son mémoire L’évaluation environnementale des plans locaux d’urbanisme. Comment optimiser la prise en compte des milieux naturels ? traite des trames vertes et bleues, des haies ou encore des arbres remarquables.

C. C./Forestopic

Sur le même sujet :
Des innovateurs de la forêt et du bois récompensés par l’Académie d’agriculture en 2017
Palmarès forêt et bois 2016 de l’Académie d’agriculture

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En naviguant sur ce site, vous acceptez leur utilisation.J’ai compris En savoir plus