L’État doit opérer une refonte des soutiens à la forêt et au bois, selon la Cour des comptes

La Cour des comptes réitère son constat d’une dispersion des soutiens publics et de la gouvernance dans la filière forêt-bois (crédit photo: Toun)
L’État doit opérer une refonte des soutiens à la forêt et au bois, selon la Cour des comptes

La Cour des comptes consacre un nouveau rapport à la filière forêt-bois. Elle émet des propositions pour augmenter et restructurer les aides publiques au secteur, et aussi aider la forêt et le bois à mieux jouer leur rôle sur les plans économique, environnemental et sociétal.

 

Cette partie de l’article est réservée à nos abonnés.
Vous êtes abonné ? 

Accédez à votre espace personnel :

 
• Vous n’êtes pas encore abonné ? Veuillez cliquer ici pour souscrire à une formule d’abonnement afin de consulter l’intégralité de cet article et tous nos contenus forêt, bois, arbre hors forêt.

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité