Le label Bas-Carbone ouvre un boulevard pour valoriser le rôle climatique des forêts

Le label Bas Carbone pourrait consolider des initiatives déjà en marche, ayant trait à la compensation carbone volontaire en forêt
Le label Bas-Carbone ouvre un boulevard pour valoriser le rôle climatique des forêts

Quantifier et certifier la réduction des émissions de gaz à effet de serre générée par des projets de boisement, de reboisement ou de gestion forestière, c’est ce que permet le label Bas-Carbone, tout juste créé. Il pourrait ouvrir la voie à de nouveaux financements pour le secteur forestier.

 

Cette partie de l’article est réservée à nos abonnés.
Vous êtes abonné ? 

Accédez à votre espace personnel :

 
• Vous n’êtes pas encore abonné ? Veuillez cliquer ici pour souscrire à une formule d’abonnement afin de consulter l’intégralité de cet article et tous nos contenus forêt, bois, arbre hors forêt.

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité