Irokko arrive en France pour compenser le carbone grâce aux arbres avec les coopératives forestières

Captures d’écran de l’application mobile Irokko
Irokko arrive en France pour compenser le carbone grâce aux arbres avec les coopératives forestières

D’un côté, il est proposé aux citoyens et organisations de compenser leurs émissions de CO2 grâce à la plantation d’arbres. De l’autre, des coopératives forestières partenaires bénéficient de financement participatif pour le reboisement. Ce faisant, l’application Irokko veut repousser les limites de la comptabilité carbone.

 

Cette partie de l’article est réservée à nos abonnés.
Vous êtes abonné ? 

Accédez à votre espace personnel :

 
• Vous n’êtes pas encore abonné ? Veuillez cliquer ici pour souscrire à une formule d’abonnement afin de consulter l’intégralité de cet article et tous nos contenus forêt, bois, arbre hors forêt.

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité