Publicité

Les Nuits des forêts, un festival intimiste entre nature et culture

Exposition photo par l’association Ascencio à Auvers-Saint-Georges lors du festival 2021 des forêts en Île-de-France (photo: droits réservés)
Les Nuits des forêts, un festival intimiste entre nature et culture

La première édition des Nuits des forêts se prépare. Le festival entend proposer des expériences inédites, de jour et de nuit, pour redécouvrir la forêt, comme milieu naturel, comme pourvoyeuse d’un matériau, le bois, et source d’inspiration pour les artistes.

 

Ce n’est pas le premier festival qui se tient en forêt. Mais, il a une particularité, celle d’inviter le public à dormir en forêt, en plus de mêler l’art, la culture et les savoirs forestiers ou le travail du bois. La première édition des Nuit des forêts est programmée du 2 au 4 juillet 2021 à travers la France (et en octobre pour des départements de Provence-Alpes-Côte d’Azur en cas de risque incendie).

Une association du même nom en pilote l’organisation. Créée pour l’occasion, elle a pour coprésidents Paul Jarquin, président de Fibois Île-de-France et président-fondateur du promoteur immobilier REI Habitat, ainsi que Lauranne Germond, cofondatrice et directrice de Coal, association tournée vers l’art et l’écologie. Le tout sous l’égide de Fibois France, réseau d’interprofessions régionales forêt-bois, avec divers partenaires du secteur.

En vue d’identifier les forêts d’accueil, publiques et privées, l’association Nuits des forêts lance un appel à manifestation d’intérêt, destiné aux propriétaires forestiers qui souhaitent participer au festival. Il s’agit pour eux, pour le gestionnaire ou autre intervenant, d’orienter les visiteurs, de partager des connaissances sur la forêt, de proposer au moins une activité pédagogique, culturelle, artistique ou conviviale, le jour ou la nuit, « dans le respect de la forêt et de sa biodiversité ».

Clara Anguenot, responsable de l’association organisatrice, détaille le concept :

« Faire vivre des expériences marquantes ou atypiques en forêts, entre nature et culture, c’est ce que privilégie le festival. Le temps long facilite la rencontre entre le public et les personnes qui travaillent en forêt, la cultivent ou qui s’en inspirent. Nous encourageons des formats intimes, en petits groupes, et hybrides, associant scientifiques ou experts et artistes. »

Il peut s’agir d’une ou deux nuits sous la tente, de visites commentées ou de l’écoute de la nature au petit matin. Et comme passer la nuit en forêt ne s’improvise pas, des scouts sont mis à contribution et un guide du campeur doit voir le jour.

Démonstration de tonnellerie par le groupe Charlois à Fontainebleau lors du festival 2021 des forêts en Île-de-France (photo: droits réservés)
Démonstration de tonnellerie par le groupe Charlois à Fontainebleau lors du festival 2021 des forêts en Île-de-France (photo: droits réservés)

La manifestation Nuits des forêts reprend, de manière renouvelée et étendue à l’échelle nationale, le festival des forêts qui s’est tenu en Île-de-France, en octobre 2020 – à un rythme diurne. Sur deux jours, il a enregistré 5 000 participants. Les animations ont pu consister en une promenade guidée à deux voix, avec celle d’un spécialiste de la forêt et celle d’un conteur, des concerts, une démonstration de fabrication de tonneaux par le groupe Charlois, la présentation de sculptures de Sara Favriau réalisées sur des arbres dépérissants.

Pour financer l’évènement tout en assurant sa gratuité, les organisateurs comptent s’en remettre au mécénat.

C. C./Forestopic

Publicité