Publicité

Les sylviculteurs aquitains ne veulent pas être les oubliés du plan de relance pour le reboisement

Les sylviculteurs aquitains ne veulent pas être les oubliés du plan de relance pour le reboisement

Une fois définie la part du plan de relance allant aux forêts touchées par les scolytes, que restera-t-il pour les autres territoires ? C’est une crainte qui émerge. L’occasion aussi d’interroger les critères de biodiversité dudit plan.

 

Cette partie de l’article est réservée à nos abonnés.
Vous êtes abonné ? 

Accédez à votre espace personnel :

 
• Vous n’êtes pas encore abonné ? Veuillez cliquer ici pour souscrire à une formule d’abonnement afin de consulter l’intégralité de cet article et tous nos contenus forêt, bois, arbre hors forêt.
Regardez la vidéo où des abonnés témoignent !

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité