Publicité

La Wallonie recalée par PEFC, pas question pour le ministre de perdre la certification

La Wallonie recalée par PEFC, pas question pour le ministre de perdre la certification

Après un audit négatif, le ministre wallon de la Nature et de la Forêt, René Collin, tance ses services de se mettre en ordre de marche pour satisfaire le label PEFC.

 

Les forêts publiques wallonnes s’avèrent non-conformes au label PEFC de gestion durable des forêts. C’est la conclusion de l’audit, rendue durant l’été, par la société Ecocert, révèle le Journal Le Soir dans son édition du 25 septembre 2016.

En cause, les plans d’aménagement qui sont manquants ou non actualisés. Ecocert exige leur élaboration, comprenant « des indicateurs mesurables suivant des phases précises », indique Le Soir.

Le département wallon de la Nature et de la Forêt (DNF) dispose de 3 mois pour prouver qu’il a mis en place les mesures correctives exigées.

La perte de la certification PEFC serait susceptible d’engendrer une baisse de 15 % des recettes liées aux ventes des bois issus des 250 000 ha de forêts appartenant aux communes ou à la région wallonnes, craignent des professionnels de la filière.

Le ministre wallon de la Nature et de la Forêt, René Collin, a promptement réagi. Il appelle ses services à prendre les mesures qui s’imposent, « tant au niveau des moyens humains que budgétaires, afin de répondre aux engagements imposés par le label PEFC ». Le cabinet du ministre précise :

« René Collin a demandé une réorganisation du travail des cartographes ainsi qu’une répartition des employés en interne afin de remplir le cadre des aménagistes nécessaires. Ce cadre sera complété en 2017 suite au plan de recrutement. »

Une nouvelle évaluation est prévue en juin 2017.

Chrystelle Carroy/Forestopic

Mis à jour le 28 septembre 2016

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité