Publicité

La Wallonie branche ses forêts sur Internet

Mise en relation Web des propriétaires forestiers et des entreprises
La Wallonie branche ses forêts sur Internet

Mises en relation, cartographies interactives, aide-mémoire numérique… la Wallonie développe des outils Web à l’intention des propriétaires forestiers. Zoom sur trois projets.

 

Pour aider les propriétaires forestiers qui ne savent pas où s’adresser et pour faciliter la gestion des forêts, l’Office économique wallon du bois (OEWB) met ses forêts à l’heure du numérique, dans le cadre de sa Cellule d’appui à la petite forêt privée. Plusieurs de ses plates-formes Internet sont en train de monter en puissance. L’une consiste en un aide-mémoire numérique dédié aux petites forêts. Une autre propose la mise en relation des propriétaires forestiers et des entreprises prestataires. Une troisième diffuse les petites annonces sur les forêts à vendre (de toutes surfaces).

La mémoire des petites forêts

Pour garder une trace sur la vie de leur forêt, les petits propriétaires ont la possibilité de construire un aide mémoire numérique sur le site maparcelleforestiere.be. Le propriétaire forestier internaute accède à ses forêts en ligne, via un accès Web sécurisé. Il a la possibilité d’y décrire sa parcelle et les opérations réalisées, de visualiser des données cartographiques, des photographies aériennes, les cartes Natura 2000, ou des informations relatives à l’aménagement du territoire.

Vincent Colson, responsable de la Cellule d’appui à la petite forêt privée, explique :

« Ce n’est pas un dispositif cartographique de gestion, mais un outil pour assurer un minimum de suivi, plutôt que d’écrire sur des bouts de papier. Il facilite la transmission de l’information et des savoirs entre les générations. »

Plate-forme Web
Le site Web "Ma parcelle forestière" héberge la mémoire des petites forêts (capture d'écran)

Auparavant, le site se limitait à un portail cartographique. Depuis sa refonte en 2015, il a comptabilisé près d’un millier de forêts enregistrées. Certes, dans 80 % des cas, les services de l’OEWB créent eux-mêmes l’accès pour le compte des propriétaires avec leur accord. Cependant, ces derniers tendent à s’approprier l’outil en créant leur propre accès plus fréquemment depuis 2016, selon l’OEWB.

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En naviguant sur ce site, vous acceptez leur utilisation.J’ai compris En savoir plus