Les papetiers veulent continuer à travailler et approvisionner les secteurs vitaux de l’économie

Les salariés doivent se sentir soutenus, plaident les industriels du papier-carton (crédit photo : Bertrand Holsnyder)
Les papetiers veulent continuer à travailler et approvisionner les secteurs vitaux de l’économie

Qu’il s’agisse de l’exploitation forestière, de la production de pâte ou de papier, les papetiers entendent remobiliser leurs salariés inquiétés par la crise du coronavirus Covid-19. Dans le cadre d’un projet de loi en préparation, ils attendent de l’État une reconnaissance de leur activité, devant une conjoncture incertaine.

 

Cette partie de l’article est réservée à nos abonnés.
Vous êtes abonné ? 

Accédez à votre espace personnel :

 
• Vous n’êtes pas encore abonné ? Veuillez cliquer ici pour souscrire à une formule d’abonnement afin de consulter l’intégralité de cet article et tous nos contenus forêt, bois, arbre hors forêt.

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité