«La Chine, un marché à ne pas négliger» (Jean-Luc Sylvain, Tonneliers de France)

Jean-Luc Sylvain, président de la Fédération des tonneliers de France (crédit photo: FTF)
«La Chine, un marché à ne pas négliger» (Jean-Luc Sylvain, Tonneliers de France)

La Chine représente un marché émergent pour la tonnellerie. Le géant asiatique pourrait-il se mettre à produire ses propres barriques, y compris avec du chêne français ? La réponse varie selon qu’elle se situe dans le moyen ou le long terme, selon le président de la Fédération des tonneliers de France. Entretien.

 

Cette partie de l’article est réservée à nos abonnés.
Vous êtes abonné ? 

Accédez à votre espace personnel :

 
• Vous n’êtes pas encore abonné ? Veuillez cliquer ici pour souscrire à une formule d’abonnement afin de consulter l’intégralité de cet article et tous nos contenus forêt, bois, arbre hors forêt.

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité