«La Chine, un marché à ne pas négliger» (Jean-Luc Sylvain, Tonneliers de France)

Jean-Luc Sylvain, président de la Fédération des tonneliers de France (crédit photo: FTF)
«La Chine, un marché à ne pas négliger» (Jean-Luc Sylvain, Tonneliers de France)

La Chine représente un marché émergent pour la tonnellerie. Le géant asiatique pourrait-il se mettre à produire ses propres barriques, y compris avec du chêne français ? La réponse varie selon qu’elle se situe dans le moyen ou le long terme, selon le président de la Fédération des tonneliers de France. Entretien.

 

La suite de cet article est réservée à nos abonnés.
Vous êtes abonné ? 

Accédez à votre espace personnel :

 
• Vous n’êtes pas encore abonné ? Veuillez cliquer ici pour souscrire à une formule d’abonnement afin de consulter l’intégralité de cet article et tous nos contenus forêt, bois, arbre hors forêt.
Regardez la vidéo où des abonnés témoignent, ainsi que ce bonus !

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.