Publicité

La forêt au rendez-vous de la conférence sur le climat COP22

La forêt au rendez-vous de la conférence sur le climat COP22

Dans le cadre de la conférence de Marrakech sur le climat (COP22), plus d’une douzaine d’engagements mondiaux concernent la protection, la restauration et la gestion des forêts.

 

« Les forêts constituent l’une des ripostes de plus grande envergure et les plus rentables à notre disposition pour relever le défi du changement climatique. »

La formule est de Helen Clark. L’administratrice du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) s’est prononcée à l’occasion de la « Journée d’action sur la forêt », le 7 novembre 2016, dans le cadre de la conférence internationale de Marrakech sur le climat (COP22), qui a lieu du 7 au 18 novembre 2016.

Lors de cette journée, plus d’une douzaine de mesures ont été présentées pour protéger, restaurer et gérer durablement les forêts, selon l’ONU.

Le Maroc vient de lancer l’initiative « Action renforcée en faveur des forêts dans la région Méditerranée-Sahel dans le contexte du changement climatique » (AFMS). Ce programme vise notamment à faciliter des investissements « en vue d’améliorer la gestion des forêts et bâtir la résilience des communautés tributaires des forêts », selon Abdeladim Lhafi, haut commissaire marocain aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la désertification.

Le nouvel outil « Collect Earth », issu d’un partenariat entre la FAO et Google, délivre des images satellite gratuites, afin de mieux évaluer les changements d’usage des terres.

D’autres actions mises en avant lors de la COP22 comprennent l’application par l’Indonésie d’un moratoire sur le défrichement des tourbières. En Colombie, la planification forestière pour la paix prévoit, entre autres, la fermeture de la frontière forestière – en vue d’un futur post-conflit – et une réforme foncière. Au Brésil, le Mato Grosso entend limiter de 90 % la déforestation en Amazonie d’ici à 2030, tout en faisant progresser la production agricole.

« Les acteurs de la forêt ont fait part d’un optimisme prudent »,

estime l’ONU, à l’issue de cette journée dédiée aux forêts.

La conférence de Marrakech, « la COP de l’action », doit avancer dans la concrétisation de l’accord de Paris sur le climat, officiellement entré en vigueur le 4 novembre 2016.

La rédaction/Forestopic

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité