Publicité

Le scolyte, un polar forestier post-tempête Klaus

Le scolyte, un polar forestier post-tempête Klaus

Dix ans après Klaus, c’est un roman policier et forestier qui nous plonge dans l’univers des forêts landaises, au lendemain de la tempête de 2009.

 

En 2010, le massif des Landes de Gascogne est en ébullition. Sur les forêts dévastées par la tempête Klaus de janvier 2009, se greffe un scolyte, le sténographe (Ips sexdentatus), insecte ravageur qui s’attaque aux pins.

Cet épisode forestier plante le décor du roman Le scolyte. Polar rural forestier. La narration s’ouvre sur le meurtre de Paul Latrubesse, fonctionnaire chargé d’évaluer les risques liés au scolyte. C’est le premier d’une série d’homicides, orchestrés selon le mode opératoire du scolyte. Les Landes sont au bord de la psychose. Au fil de multiples rebondissements, la lieutenante Claire Lepelletier et son équipe mènent l’enquête.

La forêt reste omniprésente. Les acteurs de la filière forêt-bois aussi, dont les entrepreneurs de travaux forestiers qui s’activent pour remettre les parcelles en état, les sylviculteurs sinistrés inquiets de pouvoir écouler leur bois, les scieurs et les papetiers, et même les associations environnementales.

L’ouvrage est écrit à quatre mains, par Yves Lesgourgues et Jacques Ripoche. Le premier, ingénieur forestier, membre de l’Académie d’agriculture, originaire des Landes, a mené sa vie professionnelle dans la filière forêt-bois locale, au sein d’une coopérative dans les années 1970, à l’Office national des forêts (ONF), au Centre de productivité et d’action forestière d’Aquitaine (CPFA), à la cellule de crise post-tempête de 1999 au Conseil interprofessionnel du bois d’Aquitaine (CIBA), avant de devenir directeur du centre régional de la propriété forestière (CRPF) en Aquitaine. Il est l’actuel président de Groupama Forêts Assurances (Misso). Le second, journaliste, a notamment couvert l’actualité forestière au moment de la tempête Klaus, pour le quotidien régional Sud Ouest.

Le scolyte mériterait le succès d’une réédition qui pourrait être l’occasion d’une relecture par un correcteur professionnel. Un récit haletant et savoureux.

C. C./Forestopic

Le Scolyte. Polar rural forestier, Yves Lesgourgues et Jacques Ripoche, 2019, 321 pages, éd. Société de Borda / Mémoire en Marensin, 20 euros.

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité