Les financements du pin maritime iront au pin maritime

La CVO du pin maritime pourrait représenter jusqu’à 2,5 millions d’euros par an
Les financements du pin maritime iront au pin maritime

La contribution volontaire obligatoire (CVO) vaut désormais pour le pin maritime. Cette essence se voit consacrer des fonds dédiés, pour de futures labellisations ou la recherche et développement.

 

Cette partie de l’article est réservée à nos abonnés.
Vous êtes abonné ? 

Accédez à votre espace personnel :

 
• Vous n’êtes pas encore abonné ? Veuillez cliquer ici pour souscrire à une formule d’abonnement afin de consulter l’intégralité de cet article et tous nos contenus forêt, bois, arbre hors forêt.

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité