Publicité

Prix de la construction bois 2015: un palmarès diversifié

Prix de la construction bois 2015: un palmarès diversifié

Cinq ouvrages en bois viennent de se voir remettre le prix national de la construction bois, dans la catégorie des bâtiments et équipements publics.

 

Le Prix national de la construction bois 2015 revient à cinq lauréats pour la catégorie des bâtiments et équipements publics. C’est ce 31 mai 2016 à Paris, au salon des maires*, qu’était programmée la remise des prix.

Ce cru 2015 de la construction bois récompense :
– la Jetée, pont‐passerelle du mont Saint‐Michel, en Basse-Normandie ;
– l’aménagement d’un espace de foire et marchés à La Souterraine, dans le Limousin ;
– le lycée Nelson Mandela de Nantes (Pays-de-la-Loire) ;
– la construction d’un groupe scolaire à Hadol (Lorraine) ;
– la construction d’une maison de santé à Vézelay (Bourgogne).

À cette occasion, la Fédération des communes forestières (FNCOFOR) souligne « l’importance de la seconde vie de l’arbre dans le stockage du carbone ».

Une passerelle entre mer et ciel

La Jetée qui mène les visiteurs jusqu’au mont Saint-Michel offre une passerelle entre mer et ciel, montée sur pilotis.

Sur 756 mètres, avec ses lignes courbes et un platelage bois, ce pont-passerelle fait appel au chêne. « La patine grise du chêne donne une couleur au tablier en parfaite harmonie avec les couleurs de la baie », note le cabinet Dietmar Feichtinger Architectes.

Pour cette réalisation, Lamichene a produit plus de 660 m3 de qualité supérieure, « qui ne représente que 10 % du bois scié », précise ce groupement de PME.

Un ouvrage édifié pour le compte du Syndicat mixte baie du mont Saint-Michel.

Un groupe scolaire vosgien en bois communal

C’est avec du douglas et du sapin de la commune maître d’ouvrage qu’a été construit le groupe scolaire d’Hadol. Cette réalisation met l’accent sur l’utilisation de bois communal, avec structure et bardage en douglas, charpente en sapin et épicéa, habillage en hêtre.

Conçu par l’agence d’architecture Nathalie Larché – Nicolas Metzger, l’édifice vosgien a reçu le label Terres de Hêtre, une marque créée à l’initiative de collectivités pour la valorisation du hêtre.

L’entreprise Mathis, chargée de la charpente et des murs à ossature bois, souligne :

« La particularité du projet repose sur l’emploi de bois massif en qualité première intégralement fourni par la commune. »

La société indique être allée « choisir le bois sur place (du sapin et du douglas), puis l’a rapatrié dans ses ateliers pour son séchage, puis collage et usinage ».

L’étude de la structure bois a été confiée à Sedime, le bardage bois, à l’entreprise Million et les menuiseries intérieures bois, à Cagnin.

L’opération a mobilisé 95 m3 de bois lamellé-collé, 70 m3 de bois massif, 1 250 m3 de murs à ossature bois.

Lycée nantais fait de pin et de chêne

Le lycée Nelson Mandela, réalisé pour la région Pays-de-la-Loire, s’inspire de la halle industrielle.

L’habillage extérieur est fait de pin maritime. « Le traitement et la teinte foncée du bois absorbent son vieillissement », relève François Leclerq Architectes Urbanistes.

L’habillage intérieur se compose de chêne.

« La présence du bois associé au métal et au béton est, aujourd’hui, une solution fiable et concurrentielle », selon Arbonis, concepteur-constructeur bois, partie prenante de cette réalisation qui a aussi fait appel à ICM, en sous-traitant structure bois.

La halle médiévale réinventée à La Souterraine

Les trois halles de foires et marchés de la commune de La Souterraine proposent une architecture tirée des marchés couverts du Moyen Âge.

Avec leurs galeries de bois, les halles sont pour partie couvertes de bardeaux de châtaignier.

Une maison de santé en site classé Unesco

La nouvelle maison de santé de Vézelay s’intègre dans un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Son maître d’ouvrage, la communauté de communes Avallon Vézelay Morvan, a mené l’opération en lien avec l’agence régionale de santé.

Parmi les entreprises sollicitées pour la réalisation de ces bâtiments figurent BQ+A (maître d’œuvre), Les charpentiers du Morvan et la menuiserie Vitu.

Une base de données nationale

Lancé en 2012, le prix de la construction bois est porté par France Bois Régions (FBR), avec le soutien financier de France Bois Forêt (FBF) et du comité professionnel Codifab, en partenariat avec le Comité national pour le développement du bois (CNDB). Au-delà de la mise en valeur des projets locaux, ce prix se veut aussi une base de données, avec quelque 3 000 bâtiments qui ont concouru en 4 ans.

La rédaction/Forestopic

* Le salon des maires était initialement prévu du 17 au 19 novembre 2015, mais a été reporté à la demande de l’État au lendemain des attentats du 13 novembre.

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En naviguant sur ce site, vous acceptez leur utilisation.J’ai compris En savoir plus