Fransylva et SSSO: Antoine d’Amécourt et Vincent Dorlanne allument le calumet de la paix

Antoine d’Amécourt, président de Fransylva, à gauche (photo Forestopic). Vincent Dorlanne, président du Syndicat des sylviculteurs du Sud-Ouest, à droite (photo SSSO)
Fransylva et SSSO: Antoine d’Amécourt et Vincent Dorlanne allument le calumet de la paix

Après une trentaine d’années à se regarder en chiens de faïence, la fédération Fransylva et le Syndicat des sylviculteurs du Sud-Ouest scellent une nouvelle ère. Le second redevient ainsi adhérent de la première. Avec des enjeux renouvelés.

 

Cette partie de l’article est réservée à nos abonnés.
Vous êtes abonné ? 

Accédez à votre espace personnel :

 
• Vous n’êtes pas encore abonné ? Veuillez cliquer ici pour souscrire à une formule d’abonnement afin de consulter l’intégralité de cet article et tous nos contenus forêt, bois, arbre hors forêt.

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité