Quand Emmanuel Macron se saisit de la diplomatie forestière (après le départ de sa conseillère forêt)

Au G7 d’août 2019 à Biarritz, de gauche à droite: trois chefs de l’État et leurs épouses, Melania et Donald Trump (États-Unis d’Amérique), Brigitte et Emmanuel Macron (France), Sebastián Piñera et Cecilia Morel (Chili)
Quand Emmanuel Macron se saisit de la diplomatie forestière (après le départ de sa conseillère forêt)

Le président français se pose en fer de lance de la forêt sur la scène internationale et en fait un enjeu diplomatique. Emmanuel Macron a présenté un plan pour l’Amazonie, alors que l’Élysée n’avait plus de conseiller forêt. L’occasion d’avancer en tandem avec le président chilien Sebastián Piñera.

 

Cette partie de l’article est réservée à nos abonnés.
Vous êtes abonné ? 

Accédez à votre espace personnel :

 
• Vous n’êtes pas encore abonné ? Veuillez cliquer ici pour souscrire à une formule d’abonnement afin de consulter l’intégralité de cet article et tous nos contenus forêt, bois, arbre hors forêt.

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité