Publicité

Paul-Emmanuel Huet nommé directeur exécutif de PEFC France

Paul-Emmanuel Huet, directeur exécutif de PEFC France
Paul-Emmanuel Huet nommé directeur exécutif de PEFC France

Paul-Emmanuel Huet rejoint l’organisation de certification forestière, après avoir exercé plusieurs responsabilités dans le secteur des bois tropicaux.

 

Paul-Emmanuel Huet vient de prendre le poste directeur exécutif de PEFC France, fin octobre 2017. Il succède à Stéphane Marchesi qui quitte la structure dont il était secrétaire général depuis 2001.

L’intitulé de la fonction change pour des raisons de terminologie. C’est « une uniformisation par rapport au directeur exécutif des autres pays, Royaume-Uni, Allemagne... », nous précise PEFC – le système de certification forestière est présent dans près de 50 pays.

De 2008 à 2017, Paul-Emmanuel Huet a été directeur de la responsabilité sociale et environnementale (RSE) et de la communication de Rougier. Ce groupe familial français, gestionnaire de concessions forestières en Afrique centrale, est actif dans la transformation du bois, la production de panneaux et l’importation et la distribution en France de produits bois provenant de zones tropicales et tempérées.

Au sein du groupe Rougier, Paul-Emmanuel Huet a notamment géré la politique d’achat de bois, la coordination de projets environnementaux et sociétaux, ainsi que des actions relatives à la certification forestière sur le continent africain. Il a aussi conduit la communication environnementale auprès des interlocuteurs de l’entreprise. Rougier arbore les deux types de certification, FSC et PEFC.

Secrétaire général de l’ATIBT, Association technique internationale des bois tropicaux, entre 2002 et 2008, l’ingénieur y a animé ce réseau qui promeut une filière « durable, éthique et légale » des bois tropicaux.

Né en 1978, diplômé en 2001 de l’Enstib*, Paul-Emmanuel Huet s’est intéressé à la foresterie rurale et tropicale dans le cadre de ses études, lors d’un master à AgroParisTech (Engref) en 2000-2001. C’est chez Rougier qu’il a occupé son premier poste, au Cameroun, à l’occasion d’un volontariat international en entreprise (VIA).

En France, PEFC vient d’adopter son schéma de certification forestière 2017-2022.

C. C./Forestopic

* Enstib : École nationale supérieure des technologies et industries du bois.

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En naviguant sur ce site, vous acceptez leur utilisation.J’ai compris En savoir plus