Recherche forestière: l’Inrae déroule ses lignes directrices pour 2021-2025 et débroussaille les idées reçues

Relevé dendrométrique sur une placette d’expérimentation en forêt d’Orléans (crédit photo: Bertrand Nicolas/Inrae, 2020)
Recherche forestière: l’Inrae déroule ses lignes directrices pour 2021-2025 et débroussaille les idées reçues

Qu’il s’agisse des interactions entre les organismes vivants, tels qu’arbres, insectes, champignons, du rythme des écosystèmes ou de celui des décisionnaires, les chercheurs tendent à intégrer un monde en mouvement, dans le contexte du changement climatique.

 

Cette partie de l’article est réservée à nos abonnés.
Vous êtes abonné ? 

Accédez à votre espace personnel :

 
• Vous n’êtes pas encore abonné ? Veuillez cliquer ici pour souscrire à une formule d’abonnement afin de consulter l’intégralité de cet article et tous nos contenus forêt, bois, arbre hors forêt.
Regardez la vidéo où des abonnés témoignent, ainsi que ce bonus !

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité