Publicité

Une immersion virtuelle dans la gestion forestière au Québec

Visite virtuelle d’une coupe de jardinage en forêt
Une immersion virtuelle dans la gestion forestière au Québec

L’agence forestière des Bois-Francs met en ligne une visite interactive, et à 360 degrés, de travaux forestiers.

 

Une immersion virtuelle en forêt, c’est le concept du site Web que vient d’ouvrir l’agence forestière des Bois-Francs, située au Québec (Canada).

Le site explique en quoi consiste une coupe de jardinage. Il présente la parcelle concernée avant, pendant et 1 an après les travaux forestiers.

Laurence Saucier, ingénieur forestier et chargée de projets, y intervient au gré de vidéos intégrées dans la visite virtuelle, à chaque grande étape de l’amélioration du peuplement forestier.

Vidéo intégrée dans la visite forestière virtuelle (capture d’écran AFBF)
Vidéo intégrée dans la visite forestière virtuelle (capture d’écran AFBF)


L’internaute peut visualiser la forêt à 360 degrés en promenant sa souris.

Des étiquettes interactives, placées dans les images, permettent d’accéder à des informations complémentaires, sur la sélection des arbres à couper (martelage), la régénération du peuplement forestier, sa structure, ou encore les sentiers de débardage.

Étiquette interactive donnant la définition du martelage (capture d’écran AFBF)
Étiquette interactive donnant la définition du martelage (capture d’écran AFBF)

Développer des visites numériques pour tous travaux forestiers

Laurence Saucier a piloté ce projet ; il s’adresse à plusieurs publics, nous explique-t-elle :

« L’objectif est d’offrir un espace visuel pour les propriétaires forestiers privés, afin qu’ils puissent voir comment se passent les travaux. Cela peut aussi intéresser le grand public. »

L’agence québécoise applique, à la forêt, la vision à 360 degrés, doublée du multimédia. Pour la réalisation du projet, il en a coûté quelque 8 000 dollars canadiens, soit un peu plus de 5 000 euros, avec une journée de tournage, le temps du montage des photographies et vidéos, et le recours à un prestataire Web.

L’agence forestière des Bois-Francs songe à développer de telles visites numériques pour tous les types de travaux qu’elle réalise en forêt.

L’organisme paragouvernemental a pour mission d’apporter un support aux propriétaires forestiers privés dans la mise en valeur de leurs forêts, notamment via la gestion de subventions. Il couvre environ 131 000 hectares de forêts et 9 500 propriétaires du centre Québec.

Chrystelle Carroy/Forestopic

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En naviguant sur ce site, vous acceptez leur utilisation.J’ai compris En savoir plus