La réglementation évolue pour réconcilier le bois de chauffage avec la qualité de l’air

Le bois énergie, une fois sec, permet de limiter les émissions de polluants (crédit photo : Fibois)
La réglementation évolue pour réconcilier le bois de chauffage avec la qualité de l’air

De nouvelles obligations incombent aux distributeurs de bois bûche, bois d’allumage et autres granulés de bois. Elles visent à mieux informer le consommateur et à améliorer les performances environnementales de ces combustibles, notamment en limitant les émissions de particules.

 

Cette partie de l’article est réservée à nos abonnés.
Vous êtes abonné ? 

Accédez à votre espace personnel :

 
• Vous n’êtes pas encore abonné ? Veuillez cliquer ici pour souscrire à une formule d’abonnement afin de consulter l’intégralité de cet article et tous nos contenus forêt, bois, arbre hors forêt.
Regardez la vidéo où des abonnés témoignent, ainsi que ce bonus !

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité