Publicité

De nouvelles certifications pour tirer la filière bois vers le haut

La certification « CTB Constructeur bois » est susceptible d’intégrer, à terme, des données sur le carbone renouvelable associé au bois
De nouvelles certifications pour tirer la filière bois vers le haut

Sous l’égide de l’institut FCBA, deux certifications professionnelles voient le jour, sur le métier de constructeur bois et sur les bardages bois.

 

La filière bois compte deux nouvelles certifications volontaires. La première, « CTB Constructeur bois », vient d’être lancée. La seconde, « CTB Bardage bois », est en voie de l’être.

Créée il y a 65 ans, la marque volontaire CTB apporte des gages de fiabilité, lorsqu’elle estampille :
– des produits ou des services (en termes de qualité, sécurité, environnement, ou selon des critères sociétaux ou d’origine) ;
– des personnes (compétence, méthodologie).

L’institut FCBA intervient alors en tant que certificateur.

Le métier de constructeur bois doté d’une certification

La nouvelle marque « CTB Constructeur bois » certifie une compétence. Sa mise au point a associé Afcobois, syndicat français de la construction bois. Son secrétaire général, Loïc de Saint-Quentin, en décrit les trois volets :

« L’entreprise et ses compétences peuvent désormais être reconnues pour la conception, la fabrication des éléments de structures – tels qu’ossature, bois lamellé croisé (CLT) ou poteau-poutre –, ainsi que pour la pose. En tant que certificateur, FCBA s’engage sur le résultat. »

Deux ou trois entreprises vont expérimenter cette nouvelle certification du métier de constructeur bois. Ces tests individuels doivent ensuite aboutir à une certification collective.

Des réflexions en cours visent à intégrer, dans la certification « CTB Constructeur bois », des données sur le carbone renouvelable associé au bois.

Bardages bois : une certification pour reconquérir le marché

Conçu avec Le Commerce du bois (LCB), le label « CTB Bardage bois » prend en compte les caractéristiques dimensionnelles des bardages, leur durabilité et leur finition, leur performance face au feu, ainsi que la qualité de leurs fiches techniques et notices de pose.

« CTB Bardage bois » rassemble des matériaux bois détenant une certification sur la gestion durable des forêts (PEFC, FSC) et respectant le règlement sur le bois de l’Union européenne (RBUE).

L’initiative vise à reconquérir des parts de marché. Comme l’explique Éric Boilley, directeur de LCB :

« La création de cette marque répond à une urgence économique. Depuis 2 ans, nous connaissons une croissance de marché moindre que celle du bâtiment. De plus, des sinistres sont survenus sur le terrain. »

Cette nouvelle certification des éléments de façade bois est susceptible de voir le jour d’ici à l’automne 2018.

Des marques qui se réorganisent pour le bois

Les marques CTB se réorganisent, de plus, en « secteurs de certification » qui regroupent plusieurs marques sous une même bannière. Ceci dans l’idée de fédérer des acteurs partageant des affinités en termes de marché et de gagner en visibilité.

Deux premiers « secteurs » viennent de voir le jour :
« Durabilité préservation bois » (services de protection du bois contre les insectes, efficacité des produits de préservation, durabilité du bois…) ;
– et « Construction bois ».

Ce remodelage s’accompagne d’un nouveau logo mis au goût du jour. Le nom « CTB » demeure, même si le CTB ou Centre technique du bois est devenu entre-temps FCBA pour « forêt, cellulose, bois-construction, ameublement ».

La marque CTB, avec son nouveau logo, comprend désormais deux « « secteurs de certification » (illustration FCBA)
La marque CTB, avec son nouveau logo, comprend désormais deux secteurs de certification (illustration FCBA)

Autant de nouveautés qui ont été présentées ce 31 mai 2018, lors de l’édition 2018 du Carrefour international du bois, à Nantes.

18 certifications et référentiels techniques

Pour le cubage des bois ronds, les sciages, les panneaux et autres charpentes bois… FCBA dénombre 18 certifications, dont deux en cours de création, et autant de référentiels techniques. Parmi celles existantes, « CTB Fûts de tradition française » met en avant une fabrication traditionnelle de tonneaux, issus de merrains provenant de forêts françaises.

Aujourd’hui, 375 sociétés au total sont titulaires du droit d’usage de la marque CTB. La filière bois dans son ensemble compte, selon un chiffre communément admis, de l’ordre de 40 000 entreprises.

Chrystelle Carroy/Forestopic

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En naviguant sur ce site, vous acceptez leur utilisation.J’ai compris En savoir plus