Soutenir l’industrie papetière, sous peine de risquer une aggravation du déficit (Philippe d’Adhémar, Copacel)

Philippe d’Adhémar, président de Copacel
Soutenir l’industrie papetière, sous peine de risquer une aggravation du déficit (Philippe d’Adhémar, Copacel)

L’ombre du déficit commercial plane sur les papiers-cartons, s’inquiètent les industriels du secteur. Après une année 2019 en recul, leur activité s’est maintenue malgré le confinement dû au Covid-19. Cependant, un revirement se fait sentir.

 

Cette partie de l’article est réservée à nos abonnés.
Vous êtes abonné ? 

Accédez à votre espace personnel :

 
• Vous n’êtes pas encore abonné ? Veuillez cliquer ici pour souscrire à une formule d’abonnement afin de consulter l’intégralité de cet article et tous nos contenus forêt, bois, arbre hors forêt.

Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Publicité