Publicité

L’ONF fait le plein de projets avec l’IGN, l’INRA et AgroParisTech

Forêts publiques gérées par l’ONF en France métropolitaine
L’ONF fait le plein de projets avec l’IGN, l’INRA et AgroParisTech

Télédétection, portail Web, cartographie, renouvellement des peuplements forestiers, sont au programme de partenariats impliquant plusieurs acteurs publics.

 

L’Office national des forêts (ONF) vient de renouveler ses partenariats avec l’IGN et l’INRA, outre un volet pédagogique impliquant AgroParisTech. L’occasion de faire émerger des projets autour de l’animation scientifique, de la recherche et développement, du numérique.

Un nouveau portail forestier en projet

L’Office a noué, le 14 mars 2017, un partenariat pour la période 2017-2020 avec l’IGN – Institut national de l’information géographique et forestière. Cette signature s’est faite en présence de Pascale Got, députée de Gironde, également présidente du comité de la filière forêt-bois de l’IGN et membre du conseil d’administration de l’ONF.

Une nouvelle plateforme Internet commune est en projet. Édith Mérillon, conseillère pour les affaires forestières auprès du directeur général de l’IGN, en dresse les contours :

« Nous prévoyons la création d’un portail forestier couplant des données de l’IGN et des données sur les forêts publiques disponibles à l’ONF. C’est un projet pour le moyen terme et qui est en phase de maturation. »

Il est aussi question d’y associer les forêts privées, via le Centre national de la propriété forestière (CNPF).

Outre-mer, télédétection, cartes de randonnées

L’outre-mer est également au programme. Édith Mérillon poursuit :

« Nous souhaitons mettre en place un suivi des forêts d’outre-mer avec la participation de l’ONF, l’IGN étant plus spécialisé sur la France métropolitaine. »

S’ajoutent des projets en commun sur la télédétection, y compris le Lidar (détection et mesure à distance par laser), et sur la réalisation de cartes pour les randonnées en forêt.

Ressources génétiques et renouvellement des peuplements

L’ONF vient aussi de reconduire, le 21 février 2017, son partenariat avec l’INRA, qui comporte un volet scientifique sur la gestion des ressources génétiques forestières, à Orléans. Cela passe par la création d’une unité mixte de recherche ONF-INRA.

Un « pôle d’innovation et de pédagogie » vient de se lancer, à la même date, à Nancy. Dénommé Renfor, il rassemble l’ONF, l’INRA et AgroParisTech, autour du renouvellement de la forêt, à l’aune d’un contexte changeant et notamment du changement climatique. Renfor porte une approche multidisciplinaire, intégrant l’écologie, les sciences de la décision ou la sociologie.

Meriem Fournier, directrice d’AgroParisTech-Nancy, précise :

« AgroParisTech est chargé de concevoir des produits de formation continue avec ses partenaires de l’enseignement professionnel technique et l’ONF, de faire passer les innovations de Renfor dans l’enseignement pour la formation de nos ingénieurs et masters, de contribuer à la participation des étudiants à la R&D de Renfor. »

Chaque partenariat a son livre de chevet. Celui entre l’ONF et l’IGN s’appuie sur le programme national de la forêt et du bois, récemment adopté. Les actions ONF-INRA se basent sur le Plan recherche & innovation 2025. Filière forêt-bois.

Chrystelle Carroy/Forestopic

Sur le même sujet :
«Conforter l’INRA dans la recherche forestière avec nos partenaires» (Philippe Mauguin, INRA)

Reproduction interdite.

Publicité

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En naviguant sur ce site, vous acceptez leur utilisation.J’ai compris En savoir plus